Les Adjoints au Maire

Alain COMPAROT

Alain COMPAROT

2ème adjoint chargé des finances, des marchés publics, des travaux et les voiries et de l’urbanisme.

Après les difficultés de la crise sanitaire 2020 et 2021, nous souhaitons reprendre le cours normal de nos investissements tout en continuant nos efforts pour contenir nos dépenses de fonctionnement. Cela nous permet de dégager des capacités d’autofinancement pour financer nos investissements tout en gardant un endettement très raisonnable.

L’entretien des bâtiments communaux, des écoles, des centres de loisirs, école de musique, gymnases et stades se poursuivra en 2022 afin d’améliorer les locaux et réduire leurs coûts d’exploitations (isolation, chauffage, menuiseries et éclairage).

Après des retards importants dus à des recours enfin clos, nous pourrons démarrer les travaux du parc paysager Henri Rouart et ainsi préserver un poumon vert au sein de la ville. Nos efforts se poursuivront également en relation avec la Région et la Métropole du Grand Paris pour l’aménagement de liaisons douces et avec le GPSEA pour l’entretien des voiries territoriales et des réseaux d’assainissement. Nos investissements voiries ville continueront pour l’enfouissement des réseaux et la reprise des voiries et
trottoirs.

Nous investirons en 2022, 800k€ dans notre programme de rénovation des éclairages (CREM). Depuis 3 ans, cela nous apporte la sécurité et des économies de consommation.

La construction de nouveaux logements tant attendus devrait pouvoir démarrer après de nombreux recours et appel dont on espère voir la fin. Près d’une centaine de logements (rue Renan et Chemin vert) devraient être livrés cette année.

Suite aux fouilles archéologiques retardant nos prévisions, la construction d’un marché « Grand Frais » et d’un restaurant « Mac Donald » devrait commencer et voir aboutir le projet d’aménagement de la zone artisanale de la Zac Notre Dame et de la rénovation de la Zac de la Croix Saint Nicolas.

Ainsi nous continuons nos engagements et nous bougeons malgré toutes les embûches diverses et un contexte économique difficile après cette crise sanitaire sans précèdent.

Je vous souhaite pour vous et les vôtres une belle et bonne année 2022.